Actualités des médias

Prévu à partir du 1er janvier 2018, le regroupement des deux agences de presse sous le nom de Keystone-ATS appauvrit la diversité des sources d'information de la presse suisse, même si la direction des deux entités mettent en exergue le renforcement d'une présence dans toutes les régions du pays, le plurilinguisme, l’ancrage régional, la qualité journalistique ainsi qu’une collaboration commerciale avec les médias. La décision doit encore recevoir l'aval des commissions de la concurrence suisse et autrichiennes ainsi que des conseils d'administration des deux sociétés concernées.

L'éditeur suisse-alémanique Tamedia qui publie les deux titres phare de Suisse romande entend garantir l’indépendance économique et rédactionnelle de ses douze quotidiens et deux journaux dominicaux payants qu'il publie en Suisse et saisir les opportunités de croissance dans le journalisme numérique. Aucun licenciement ne sera lié à l’introduction de cette nouvelle organisation.

Alors que les recettes publicitaires des médias imprimés ont reculé au cours de ces derniers mois, les récentes statistiques de lectorat établies par la REMP laissent apparaître que le nombre de lecteurs reste stable. La part de lecteurs consultant les médias en ligne de marques de médias reposant sur l’imprimé est restée également inchangée sur la même période.

Les rédactions des deux quotidiens vont regrouper leurs forces éditoriales dès le 1er janvier 2018. Ils conserveront leur identité propre et continueront de proposer chacune des informations grand public. En difficulté financière depuis plusieurs années, Le Matin pourra ainsi poursuivre son développement grâce à ce regroupement. Six personnes sont touchées par cette restructuration.